Récits Compostelle - Étape 30 - Palas del Rei - Arzua 29 km

Très bonne nuit après la cure de médicaments. Je me suis endormi vers 21 heures. Levé à 4h, parti à 5. Aujourd'hui, longue étape de 29 km vers Arzua. Le temps est couvert et il y a (encore) du brouillard. C'est un temps idéal pour marcher. Il fait encore nuit, je ne vois pas plus loin que 10 m. J'ai l'impression de voir à travers un casque de moto. Le faisceau de la lampe se matérialise sur les gouttelettes en suspension, et tout autour c'est noir. C'est vraiment étrange, le cerveau doit avoir du mal à interprêter ce que lui transmettent les yeux. Côté santé, ça semble aller mieux. Je prends tout de même un Actapulgite et un comprimé. Le temps gris perdurera toute la journée… Mais au risque de me répéter, c'est très agréable après avoir connu les jours de canicule…. Je ferai de nombreuses haltes, car le chemin est difficile. Montées et descentes sans arrêt. Il n'y a pas pire pour "casser" les jambes. L'auberge d'Arzua. Donativo - Bonne literie- La cuisine servait de dortoir... (il commence à y avoir beaucoup de monde, parce qu'on approche de Saint -Jacques)

L'auberge d'Arzua
L'auberge d'Arzua

Je n'ai pas fait de photos, mis à part celle de l'auberge. Il faut dire que c'est un paysage de campagne classique et peut-être n'ai-je pas ressenti d'émotions particulières... J'arrive à Arzua exténué, car je suis à nouveau malade. Ça n'est pas une gastro. Je pense que j'ai dû prendre froid lors de ma nuit sur la pelouse de Portomarin, ou j'ai mangé quelque chose de pas très frais… Il y a déjà du monde devant l'albergue qui n'ouvrira qu'à 14 heures. Les pèlerins arriveront nombreux jusqu'au soir, et comme je le disais plus haut, la cuisine sera transformée en dortoir. Conclusion, pas de possibilité de cuisiner ce soir et pas de café demain… Nous sommes le 24 juin (vendredi), mais tout est fermé, à part les bars et les restaurants. Le 24 juin, c'est la St-Jean, et ici, c'est un jour férié. Heureusement, il me reste une banane et des "Vache Qui Rit". J'aurais pu aller au resto, menu complet pour 7 euros, mais je n'ai vraiment pas le cœur à manger… C'est incroyable…Santiago n'est qu'à 38 km… ! Il faut beaucoup de résignation pour ne pas continuer… C'est vraiment tentant… Certains feront l'étape de demain d'une seule traite... Moi, j'ai prévu encore un arrêt pour faire deux étapes…19 km et 19 km… Le temps est couvert, température autour de 20°.

 

etape suivante

 

Vidéo la marche aux étoiles

Avec l'aimable autorisation de Yvon Boëlle.

Présentation de l'exposition "Compostelle, la marche aux étoiles" réalisée par l'Académie de Musique et d'Arts Sacrés de Sainte-Anne d'Auray et le photographe Yvon Boëlle sur ses 15 années de reportage sur les chemins de Compostelle de France et d'Espagne.