Les curiosités à voir absolument sur le Camino Frances lors du pèlerinage vers Compostelle

Camino Frances

Le Camino Frances est riche en monuments historiques, églises et cathédrales, contes ou légendes du Moyen Àge. Il y a donc beaucoup de choses à voir sur ce chemin. La liste serait longue ! Voici tout de même quelques monuments ou curiosités qu'il serait dommage de rater lors de votre passage en ces lieux (liste non exhaustive ! ).

Pas de Roldan
1 - Etape après Roncevaux, le pas de Roldán

Commençons tout d'abord par le village de Linzoain et le pas de Roland. Vous avez quitté Roncevaux, passé Burguette, Espinal, Viscarret, puis Linzoain. Ensuite ça monte pas mal aussi vers le village de Erro. En plein bois, vous arrivez au mythique Alto de Erro. Avant d'atteindre la cime, sur la droite du chemin, vous apercevrez trois blocs de pierres (parfois cachés par les herbes), un grand et deux plus petits. Ils indiquent, selon la légende, l'empreinte du pas de Roland (Roldán), de sa femme et de son fils. Mais si vous êtes attentif, vous ne pourrez pas les rater, depuis peu, ils ont été signalés en jaune, sur le rocher même !

Pont des bandits - larrasoaña
2 - Pont des bandits - Larrasoaña

Le pont que l'on emprunte pour entrer à Larrasaoña (et par lequel on repartira pour atteindre Pampelune si l'on a dormi à l'auberge du village) s'appelle le pont des bandits. Au moyen âge, les bandits attendaient ici les pèlerins pour les détrousser.

Chapelle d'Eunate
3 - la chapelle d'Eunate

Étape vers Puenta la Reina. Vous avez quitté Pampelune, monté l'Alto del Pardon (et ses fameuses éoliennes). Un peu plus loin, au village d'Ibanos vous aurez le choix de faire un détour (de 2,5 km) par la chapelle d'Eunate (l'hermitage de Santa Maria d'Eunate). N'hésitez pas, les 2,5 km valent largement le détour. Avant d'y arriver, vous aurez croisé une autre curiosité , la chapelle des morts, seule sur le bord d'un champ. Harmonieuse construction de style protogothique avec sa coupole mozarabe (construite aux environs de 1170), la chapelle d'Eunate était vraisemblablement un ancien hôpital de l'ordre de Saint Jean, à moins qu'il ne s'agisse d'une église-cimetière au service du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle qui passe (passait ?) juste au pied de ce monument.
N'hésitez pas à entrer à l'intérieur de la minuscule chapelle (on laisse ses chaussures à l'entrée), asseyez-vous quelques instants. A quelques mètres, en reprenant le chemin vers Puente la Reina, vous apercevrez (si elle existe encore) une table en bordure d'une maison. Vous pourrez apposer le tampon d'Eunate sur votre credencial (en libre-service). Il serait un peu long d'expliquer son histoire complète. Pour en savoir plus, consultez la page Wikipédia consacrée à cette chapelle, cliquez ici.


Statue d'un pèlerin - Puente la reina
4 - Puenta la Reina

A l'entrée de Puente la Reina, un monument (la statue grandeur nature d'un pèlerin) signale le lieu de rencontre où se retrouvaient les pèlerins en provenance de Roncevaux et du Col du Somport. On raconte qu'en plus de s'y rejoindre, ils se donnaient de très fortes accolades.
Ce monument est à proximité d'un grand hôtel, sur la route principale qui entre dans la ville.


Chaussée romaine de Cirauqui
5 - Chaussée romaine de Cirauqui

Vous aurez parcouru environ 7,5 km depuis Puente la Reina, et vous arrivez à l'ancien village fortifié de Cirauqui.Après être sorti du village, vous emprunterez l'ancienne voie Romaine restée (presque) intacte sur quelques centaines de mètres. Posez votre oreille sur le parapet du pont et écoutez passer les légions Romaines...


Cloître Estella
6 - Estella

Cette ville est aussi nommée la Tolède du Nord à cause de sa richesse en monuments. Ne manquez pas de visiter (entre autre) le cloître aux piliers torsadés. Il est ouvert en fin de journée.


FOntaine à vin Irache
7 - La fontaine à vin d'Irache !

rès rapidement, après être sorti de la ville d'Estella, vous aurez le choix entre deux chemins. Le premier à droite va directement jusqu'à Azqueta, mais il serait dommage de le prendre et de rater la seule fontaine au monde qui délivre du vin !
Prenez donc la deuxième option qui vous emmène au monastère d'Irache (ne vous inquiétiez pas, vous êtes toujours sur le Camino Frances, et ce détour vous emmène de toute façon au village d'Azqueta)
Lisez l'article que nous lui avons consacré ici
Juste après, vous passerez devant le monastère de Santa Maria La Real, d'origine Wisigothique.


Source médiévale
8 - Une source médiévale

Après le village d'Azqueta, vous vous dirigez vers Villamayor de Monjardin. Avant d'y arriver, vous allez traverser des vignes. En bordure du Camino même, vous verrez ensuite un petit bâtiment. Il s'agit de la source médiévale du XIII siècle avec une voûte en double arc, aussi connue comme la source "des maures". Jusqu'à une période récente, Il y avait une truite au fond qui attestait de sa pureté. Peut-être aurez-vous la chance d'en voir une ?


Chapelle Torres del rio
9 - Torres del Rio

Après le village de Los Arcos, vous passerez par le village de Sansol puis de Torres Del Rio (et peut-être qu'il s'agira de la fin de votre étape du jour car il y a une auberge). Allez voir son église. On retrouve la tradition du saint sépulcre avec sa construction de plan octogonal inspirée des églises de la terre sainte.
Autrefois cet édifice disposait d'une énorme lanterne en haut de la tour qui servait de phare aux pèlerins.

lire la suite