Planifier les étapes et réserver les hébergements de son pèlerinage vers Compostelle

Planning du pèlerinage
Crédit Photo : T.H. Chia

Pour les personnes très organisées, il est tentant d'organiser son pèlerinage comme on pourrait le faire pour des vacances classiques. Et pourtant, il ne sert à rien de planifier ses étapes...

En effet, il y a 80 % de chances pour que vous ne puissiez pas suivre votre programmation.

Pourquoi ? parce que vous ne savez pas à l'avance le temps qu'il fera, votre forme tel ou tel jour, l'horaire d'arrivée à votre halte supposée, la disponibilité de l'hébergement (qui peut vous obliger à faire quelques kilomètres supplémentaires), etc.

Mais en fait, comme nous vous conseillons de prendre un guide papier, le guide vous proposera des étapes, en fonctions des hébergements existants sur votre parcours. C'est donc un peu contradictoire avec ce que nous venons de dire en début d'article.
Oui et non. Si, comme 80 % des pèlerins, vous avez un impératif de temps (vous travaillez, alors vous avez un nombre de jours de congés limités), il faudra bien estimer le nombre d'étapes en fonction du temps à votre disposition. Mais ce que nous voulions dire, c'est que les étapes pourront, au fil de votre avancement, légèrement différer de celles que vous aviez prévues. Imaginons que vous ayez prévu 4 étapes, 18 km - 25 km - 26 km - 21 km. Au final, vous pourriez très bien faire 25 km - 15 km - 30 km - 20 km. Tout va dépendre de tout un tas de facteurs que vous ne connaissez pas au moment de votre préparation. Mais au final, vous aurez bien fait les 90 km.

Avant toute chose, il faut choisir quel chemin vous allez emprunter (que ce soit en France ou en Espagne, Portugal...)

Nous vous recommandons, pour un prix modique, moins de 6 €, cet excellent Atlas qui permet de bien situer les différents chemins, en France, Espagne et Portugal. Attention, ça n'est pas un guide, les cartes ne sont pas à une échelle exploitable à pied. Cliquez sur l'image pour le voir.

Atlas des chemins de Compostelle
De Patrick Mérienne - Editions Ouest France

En France, comme la réservation est de mise, vous pouvez par exemple réserver deux ou trois étapes à l'avance. Au fur et à mesure de votre avancée, vous serez en mesure de prévoir votre destination dans les 2 ou 3 prochains jours, et ainsi de suite.

À ce sujet, faites preuve de civisme, et n'oubliez pas d'annuler votre réservation si vous savez que vous ne pourrez pas atteindre telle ou telle étape dans le timing prévu.

En Espagne, à moins de réserver en hôtel ou en chambre privée, la question ne se pose pas. On ne peut pas réserver dans les Albergues réservées aux pèlerins. Et ça n'est pas plus mal! Vous êtes ainsi libéré(e) de la contrainte que représente l'obligation d'atteindre tel point, tel jour...

A moins de n'avoir aucune contrainte de temps, vous pouvez tout de même fixer un nombre de kilomètres par jour afin d'évaluer le nombre de jours nécessaires pour atteindre Saint-Jacques de Compostelle.

Ensuite, rien ne vous empêche de jouer au jour le jour avec ce kilométrage virtuel. Vous aviez prévu 25 km et vous vous arrêtez à 22 km ? Ça n'est pas très grave. Vous pourrez toujours les rattraper en une ou plusieurs fois sur les prochaines étapes.

Bien sûr, il ne faut pas que cela devienne systématique, car sinon, vous allez rallonger votre pèlerinage vers Santiago de quelques jours...(et si le temps pour vous n'est pas un problème, alors c'est encore mieux, allez à votre rythme !).

Comme nous le disions plus haut, vous trouverez dans la plupart des guides, des étapes toutes faites, et donc l'indication d'un nombre de jours pour arriver à Saint Jacques. Si cela peut paraître rassurant, il y a peu de chance pour que vous puissiez suivre ces étapes à la lettre.

Exemple sur le Camino Frances : Un guide (les chemins de Saint Jacques), indique 33 étapes dont Sahagun / Mansillas de las mulas 37,4 km, Mansillas/léon 18,7 km, la 21ème, Léon/Hospital de Orbigo 36 km, puis Hospital de Orbigo/Astorga 16,5 km  ...

On peut imaginer que tout le monde n'est pas capable de faire 37 km en une journée. Par contre, comme d'autres étapes sont plus courtes, rien ne vous empêche d'équilibrer vous-même ces étapes (seule, la présence ou non d'un hébergement à tel ou tel endroit guidera votre choix).

En fait, le seul paramètre qui va réellement guider votre découpage, c'est celui de la distance qui sépare deux auberges pour pèlerins.

C'est souvent en fonction de ce seul critère que l'on construit l'étape du jour et des quelques journées suivantes, bien sûr, sans perdre de vue la date que vous vous êtes fixée pour arriver à Saint Jacques de Compostelle.

une autre façon de voyager

Et si on voyageait moins loin ?

GreenGo location de logements

GreenGo, c’est l’alternative française et responsable à Airbnb et Booking, qui sélectionne les meilleurs logements en France. Des logements “pépites”, sélectionnés pour leur authenticité, leur charme, leur originalité, chez des hôtes respectueux de l’environnement.