Lieux des contes et légendes sur le Camino Frances

Navarette portail hôpital
10 - Navarette - Hôpital de pèlerins de San Juan d'Acre

Après Navarette en direction de Nájera, vous passerez devant le cimetière. Le portail est celui de l'ancien hôpital pour pèlerins de San Juan d'Acre, dont vous aurez vu les ruines un peu avant.


Eglise santo domingo
11 - Santo Domingo de la Calzada. (légende)

Santo Domingo de la Calazada, où un dicton dit "donde canto la gallina después de asada" ("où la poule chanta après avoir été rôtie").
Entrez dans l'église. Juste après la porte sur la gauche, à trois mètres du sol et sur un balcon fermé, picorent un coq et une poule depuis des siècles. Les volatiles sont changés tous les 15 jours. Ils rappellent le miracle le plus célèbre du chemin, celui du pendu dépendu dont voici l'histoire : Un jeune pèlerin fût accusé injustement de vol par une servante rancunière (amoureuse éconduite par le jeune homme). Pour se venger, elle cacha dans ses bagages des couverts en argent. Arrêté, il est jugé coupable et pendu. Ses parents, qui l'accompagnaient, poursuivirent leur pèlerinage jusqu'à St Jacques de Compostelle.
Au retour, surprise, ils constatent que leur fils encore pendu est toujours vivant ! Santo Domingo me soutient par les pieds explique-t-il. Les parents se précipitent chez le juge et le trouve attablé devant deux volailles rôties. L'homme de loi se moque : " ... votre fils est vivant aussi vrai que ce coq et cette poule vont se mettre à chanter.. ". C'est alors que les bêtes se dressent dans l'assiette et se mettent à chanter !
Bouleversé, le juge fait dépendre le jeune homme et après avoir reconsidéré l'affaire, fait pendre la servante pour son mensonge.


Cathédrale de Burgos
12 - Burgos, ville du Cid

Visitez la Cathédrale Santa Maria de Burgos (en bordure du Camino, vous ne ferez donc pas un détour). À l'intérieur se trouve les tombeaux du Cid et de Chimène


Couvent de San Anton
13 - Couvent de San Anton

Quelques kilomètres après Hontanas, vous passerez sous l'arche de l'ancien Couvent de St Anton avec les restes de l'église gothique du XIVᵉ siècle. L'Ordre des Antonianos (Antonins) auquel appartenait ce couvent, fut fondé en 1095. Ses moines ont atteint un grand prestige parce qu'on disait d'eux qu'ils soignaient une maladie de type gangrène (l'ergotisme) et qui était provoquée par le seigle ( cornezuelo du seigle).
Elle fut en quelque sorte, la peste du continent européen pendant les Xème et XIème siècles. Cette maladie était connue sous le nom de mal des ardents ou feu de Saint Anton. Étant donné le risque important de contagion, la plupart de ces hôpitaux / couvents furent construits en dehors des villes. Une fois abandonné, ce fût un temps le repère de tous les chiens errants du voisinage. Très agressifs, ils étaient la terreur des pèlerins de passage.


puente de orbigo
14 - Horbigo et son fameux pont !

Ici en 1434, un cavalier occupa fièrement le pont pour l'amour d'une femme, Doña Leonor. Chevalier prisonnier de son amour, il avait juré de jeûner tous les jeudis, et de porter un collier de fer blanc en signe de son esclavage.
Pour se délivrer de cet état, il proposa au roi de défier, avec neufs compagnons, tous les chevaliers qui ambitionnaient de franchir le pont et de rompre 300 lances. Le combat dura un mois. On ne rompit pas les 300 lances, et il y eu 1 mort.
Puis tout ce petit monde (vainqueurs et vaincus) alla bras dessus bras dessous en pèlerinage à Compostelle, offrir un collier d'or à l'apôtre. Le chevalier mourra 24 ans plus tard de la main d'un de ces duellistes, qui ne lui aurait jamais pardonné le déshonneur. Chaque année, en principe au début du mois de juin, se déroule une fête médiévale au cours de laquelle, a lieu un tournoi de chevalerie au pied du pont. Voir le document en espagnol ici et une vidéo ici.


 Palais Espiscopal d'Astorga
15 - Palais Espiscopal d' Astorga

Ne manquez de voir (ou de visiter) le palais épiscopal, œuvre du célèbre architecte Catalan Antonio Gaudi.


Maison des emmurées d'Astorga
16 - Les emmurées d' Astorga

Autre curiosité, mitoyen de l'église de Santa Marta, la cellule des emmurées (celda de las emparedadas) et son unique fenêtre par laquelle les pèlerins offraient la nourriture à des emmurées vivantes (femmes de mauvaises vies, condamnées ou pénitentes volontaires) - Une autre fenêtre communiquait avec la chapelle de l'église de Santa Marta, dans le but d'assister aux offices sacrés. Une inscription ferait pencher pour la seconde :" Souviens-toi de ma condition, moi, hier, toi, aujourd'hui (ou demain)" - A y réfléchir, ne sommes-nous pas tous emmurés quelque part ? (fin de citation)


Cruz de ferro
17 - Foncébadon et la cruz de Ferro

Incontournable, le village " abandonné ", ou du moins en ruines, de Foncébadon. Vous pourrez y passer la nuit puisqu'il y a une auberge (restaurée après 2005). Après avoir quitté le village pour reprendre la suite du Camino Frances, vous montez sur la crête. Vous croisez une route goudronnée. Prenez à droite. En la suivant (et de toute façon, c'est le chemin), vous arrivez sur un petit plateau avec une chapelle, et la fameuse Cruz de Ferro.
Vous êtes à 1500 mètres d'altitude. C'est un poteau en bois d'environ 5 mètres, surmonté d'une croix en fer (l'original de cette croix est conservé au musée du palais épiscopal d'Astorga.). On ne connait pas l'origine exacte et la raison de sa construction. Repère en temps de neige, limite de territoires, récupération Chrétienne d'un lieu de culte Celtes, ou lieu d'un autel Romain dédié au dieu Mercure ?...
Depuis fort longtemps, chaque pèlerin y dépose sa pierre (et/ou sa prière). Vous constaterez donc un monticule de cailloux à sa base. Certains sont relativement gros, et l'on peut se demander si ce sont vraiment des pèlerins qui les ont amenés ici. En tout cas, n'oubliez pas d'emporter un petit caillou (poids oblige !) depuis votre domicile.


Manjarin
18 - Manjarin

À 4,5 kilomètres de Foncébadon, et s'il existe encore... vous croiserez le refuge de Manjarin et son gardien qui se définit comme le dernier templier. Vous ne pouve pas le rater, le drapeau avec la croix des templiers flotte sur son mat. Aux dernières nouvelles. Il est décédé, mais il semble que quelqu'un ait repris le flambeau.

lire la suite

Ou aller à la première page des choses à ne pas rater sur le Camino Frances

une autre façon de voyager

Et si on voyageait moins loin ?

GreenGo location de logements

GreenGo, c’est l’alternative française et responsable à Airbnb et Booking, qui sélectionne les meilleurs logements en France. Des logements “pépites”, sélectionnés pour leur authenticité, leur charme, leur originalité, chez des hôtes respectueux de l’environnement.