Lieux emblématiques sur le Camino Frances à découvrir lors de votre pèlerinage

Chapelle Torres del rio
19 - Château des templiers - Ponferrada

Et son célèbre Château templier. Vous ne pouvez pas le rater. Il se visite.


église de Villafranca
20 - Villafranca et la porte du pardon

Près de l'une des albergues, vous verrez l'église Saint-Jacques et sur le côté son célèbre portail (Puerta Del Pardon).
Au Moyen Âge, beaucoup de pèlerins mourraient avant d'être arrivés à Santiago. Aussi, il fut décidé par les autorités religieuses, que les pèlerins qui touchaient son portail bénéficiaient des mêmes grâces que s'ils avaient atteint Compostelle.


pierre du diable
21 - La Pierre du diable (légende contemporaine ?)

La plupart des pèlerins piétinent sans la voir, cette pierre du Diable ( pierre plate d'environ 80 cm de diamètre). Elle encastrée à même le sol, un peu sur la partie gauche du sentier qui monte vers La Faba, dans sa partie ombragée sous une belle voûte d'arbres, à mi-distance entre les petits hameaux d'Hospital et de La Faba.
Si les pèlerins ne la voient pas toujours, c'est parce qu'elle affleure, et elle est souvent recouverte par des feuilles. La légende raconte que c'était à cet endroit qu'un diablotin (à moins que ça ne soit le diable lui-même ?) attendait les Jacquets pour leur jouer un vilain tour, ou les dissuader de continuer, ce qui était tentant car la montée vers O'Cebreiro est difficile...
Un jour, Saint Jacques en eut assez et le transforma en pierre. Ainsi, tous les pèlerins (et fréquemment même sans l'apercevoir) le piétinent, et ce, jusqu'à la fin des temps.
La légende complète et les photos ici


village de O'Cebreiro
22 - O Cebreiro et son miracle (légende)

Inutile de vous parler des habitations à la forme très particulière, vous les découvrirez sans problème. Par contre, vous pourrez lire l'histoire ci-dessous sur une stèle près de la chapelle où ce serait passé un miracle.
La légende raconte qu'un homme grelottant de froid pénètre dans le sanctuaire glacé. Ce paysan de Barxamaior risqua donc sa vie pour assister à la messe, car il faisait un temps à ne pas mettre un loup dehors. Le moine se moqua intérieurement de ce fruste nigaud. Le paroissien frigorifié, lui, n'a d'yeux que pour l'hostie que le prêtre incrédule, lève en songeant "Tout ça pour un peu de pain et de vin ! ". Subitement, le pain se transforme en chair palpitante. Dans la coupe, le vin se change en sang. Les deux protagonistes sont enterrés côte à côte depuis le 14ème siècle. Depuis, la patène (assiette recevant les hosties) et le calice du sacrifice s'exposent à la vénération dans un reliquaire coffre-fort.


Eglise de Portomarin
23 - Portomarin

Ne manquez pas de visiter l'église aux pierres numérotées (à l'extérieur). En effet, cette dernière a été déplacée pierre par pierre (dans la nouvelle ville sur les hauteurs) lors de la construction du barrage qui a inondé l'ancien village, maintenant sous les eaux du lac et sur lequel vous êtes passé en prenant le pont qui mène au village.


Christ de Furelos
24 - Le Christ de Furelos

Un peu avant Melide, aurez-vous la chance de voir le Christ de l'église San Juan, du village médiéval de Furelos ? Un Christ sur la croix (Xème siècle), mais avec une main déclouée vous invite à la prendre dans la vôtre.
Image du Christ publiée avec l'aimable autorisation de Jean. Blog de Jean Monneret à lire http://jean.monneret.free.fr/index2.htm.
Si c'est ouvert..., vous pourrez y faire tamponner votre credencial.

Aller à la première page des choses à ne pas rater sur le Camino Frances

une autre façon de voyager

Et si on voyageait moins loin ?

GreenGo location de logements

GreenGo, c’est l’alternative française et responsable à Airbnb et Booking, qui sélectionne les meilleurs logements en France. Des logements “pépites”, sélectionnés pour leur authenticité, leur charme, leur originalité, chez des hôtes respectueux de l’environnement.