Le pèlerinage de Compostelle par la vallée du Célé - 12ème étape - Barrachin - La Romieu - 30 km

Arrivée à la Romieu
Arrivée à la Romieu

Étape très vallonnée, donc montées et descentes sans arrêt (certes des pentes douces). L'arrivée à La Romieu est difficile, car c'est une montée, même si le dernier kilomètre est assez plat. Les douleurs sont là, un peu partout...

Arrêt au gîte de la Romieu (ancien couvent), où nous aurons droit à une petite vaporisation d'anti-punaises de lit sur le fond des sacs. Le propriétaire nous explique que les punaises de lits sont "revenues" sur le Chemin, et qu'il ne tient pas à contaminer ses chambres.

D'après lui, le gîte communal de Conques est resté infesté 10 ou 15 jours sans rien faire... autrement dit tous les pèlerins qui sont passés ont dû, pour certains, diffuser la sale bestiole... il en a été de même au gîte du Carmel à Moissac (où nous avons couché pour notre départ, et où on ne nous a rien dit).

Bref. Les locaux sont très propres. Le petit déjeuner au gîte de La Romieu est obligatoire, et que vous le preniez ou pas, c'est compris dans le prix...

Nous souhaitions partir à 5 h, et bien sûr , à cette heure là, il n'est pas servi. On se demande d'ailleurs pourquoi il ne peut pas laisser le nécessaire dans le réfectoire comme le font certains gîtes, on pourrait très bien se débrouiller tout seul.

Je ne comprends pas pourquoi certains tiennent absolument à ne pas nous laisser nous débrouiller seuls le matin... (peut-être ont-il peur qu'on fauche les couverts) - Mais non, le responsable fait tout pour nous dissuader de partir de si bonne heure...(de quoi je me mêle 🙄)

il y a 25 ou 26 kilomètres demain, je n'ai pas envie de marcher sous la chaleur, et en plus, nous voudrions bien visiter Larressingle... bah... ! Pour lui il faut pas plus de 5 heures... et bien tant mieux pour lui, nous ça sera certainement un peu plus.

Bref, même s'il est très gentil, je ne le trouve pas trop à l'écoute. Comme pas mal de responsable de gîtes, un poil autoritaire dirons-nous. Il est chez lui après tout... et t'as le choix d'aller ailleurs.. .heu..non, à La Romieu, c'est le seul à 16 euros... après ce sont des gîtes ou des hôtels " hors de prix " pour un pèlerin. Il y a bien Condom, mais c'est à 11 km...

Je pense qu'accueillir des pèlerins doit être, à la longue, assez difficile. D'abord parce qu'il y a toujours les pèlerins "exigeants", ou ceux qui ne font attention à rien... etc. Bref, à la longue, ceci peut expliquer cela.

 

etape suivante

 

Vidéo la marche aux étoiles

Avec l'aimable autorisation de Yvon Boëlle.

Présentation de l'exposition "Compostelle, la marche aux étoiles" réalisée par l'Académie de Musique et d'Arts Sacrés de Sainte-Anne d'Auray et le photographe Yvon Boëlle sur ses 15 années de reportage sur les chemins de Compostelle de France et d'Espagne.